Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Guédelon une grande passion
  • Guédelon une grande passion
  • : Un père et deux de ses fils bénévole sur le chantier médiéval de Guédelon
  • Contact

Mes nouvelles

Pour voir ou revoir l'émission "ça manque pas d'air" de France 3 Bourgogne-Franche-Comté sur Guédelon, un clic sur le lien ci-dessous, et en haut à droite dans Retrouver les émissions par date: voir à lundi 20 avril 2009.

http://bourgogne-franche-comte.france3.fr/evenement/cmpda/

Com

Rechercher

Archives

15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 05:43

 
Après 3 semaines d'absence, me voici de retour à Guédelon pour 2 jours.


En ce Week-end du 14 juillet, les visiteurs sont venus nombreux malgré le temps pluvieux, et oui encore !
Sans le savoir, ils ont eux la chance de venir le jour de l'ouverture de l'accès à la chambre seigneuriale et à la
moitié du chemin de ronde de la courtine* nord du château. (Le nord est à l'arrière du château)
Voici pour vous la visite guidée à distance de ce nouveau périple.

* Courtine : partie de mur entre deux tours






1er étape : Dans la cour, il faut prendre la porte du rez-de-chaussée de la tour maîtresse, à droite sur cette photo.
La porte sur la gauche de la photo mène à la cuisine du logis seigneurial.













Une fois entré dans la tour, il faut suivre le panneau château vert, qui vous fait prendre la première porte à droite.














Derrière cette ouverture, un escalier rampant dans l'épaisseur du mur de la tour.

(Épaisseur du mur à la base de la tour maîtresse : 3m80)





















Cet escalier est assez sportif, il comporte 30 marches de 20 cm de hauteur.
L'ouverture sur la droite est une archère de lumière.














30 marches plus haut vous êtes face à la porte des futures latrines* du seigneur et sur la gauche l’entrée de la chambre.

*Latrines : toilettes médiévales.











Et maintenant vous voici dans la chambre, pas encore très confortable je vous l'accorde, il manque juste les murs et le toit, mais c'est provisoire !














Sur la droite l’implantation de la cheminée.












Sur la gauche les coussièges* de la future fenêtre géminée* de la chambre, avec sur le coussiège de droite le trou de l’assommoir du couloir d’axé à la tour précédemment emprunter.

*Coussiège :  siège en pierre pris dans le mur et placé dans l’embrasure d’une fenêtre.

*Géminé :
qualifie deux ouvertures identiques, placées l’une à côté de l’autre, et réunies par une colonnette ou un pilier.













Une fois la chambre traversée voici l’escalier qui vous redescend vers le chemin de ronde.













Voici une photo prise du logis seigneurial, avec en haut sur la droite la chambre et en bas la deuxième porte de cette chambre et des latrines du chemin de ronde.




































Un jeune visiteur contrôle la propreté des latrines !

















Sur le chemin de ronde un soldat en poncho bleu et chapeau de paille qui le protègent de la pluie, surveille au loin l’arrivée des ennemis de Guédelon, les cumulo-nimbus pluvieux !











Bon, maintenant fini de rire, et reprise de la visite guidée.
Après être sortie de la chambre vous voici sur le chemin de ronde, direction la grande salle du logis seigneuriale.













Les créneaux sont obstrués par des filets pour la protection du public.
Les maçons doivent encore terminer le haut des merlons*.

*Merlon : Sur un crénelage de château, les melons correspondent aux Parties plaines par opposition aux créneaux qui sont les parties vide.












Au milieu du chemin de ronde, un double escalier, et encore un château vert, qui vous invite à prendre la double porte sur votre gauche pour descendre dans la salle du logis.




















Vous voici arrivé dans la salle, attention mon petit monsieur la marche est haute.




  










Vue sur la porte du chemin de ronde et à sa gauche la future cheminée avec ces deux niches de rangement.











Avant de redescendre dans la cour du château, vue sur l’intégralité de la salle.




Suite de la visite :



Mamo le tailleur de pierre, travaille sur le meneau* d'une des 3 fenêtres géminées du logis qui reste encore à fabriquer et à monter avant la fin de la saison.

*Meneau : désigne l'élément vertical divisant une fenêtre.












Dans la forêt Jean Michel équarrit à la doloire* un tronc de chêne cintré que les charpentiers vont utiliser pour fabriquer une des pièces de la charpente du logis.
(un aisselier)

*DOLOIRE : Instrument coupant servant à équarrir les pièces de bois, le manche est décalé vers la droite pour dégager la main lors de son utilisation. Sers surtout au dégrossissage.













Nicolas et Greg les charpentiers tracent une nouvelle ferme* pour la charpente du logis.

 *Ferme : Désigne globalement l'assemblage triangulaire d'une charpente.














Christophe le nouveau charpentier québécois travaille lui aussi sur un des éléments  de la charpente.
(l’entrait)
















Marie et Charlotte, deux jeunes scouts de France venues de Tours, sont en train de poser des tavaillons* sur le futur atelier du tuilier.

*Tavaillon: Les tavaillons sont des tuiles de bois (Douglas ou Chêne à Guédelon)














Roger le bûcheron remplace Bruno le tuilier le temps du week-end, et les débuts ne sont pas évident.



















Les tuiles attendent encore dans la loge du tuilier que le temps reste ensoleillé assez longtemps pour permettre leur séchage et enfin leur cuisson.






Photo du jour :
Eugène a embauché un jeune visiteur, pour l’aider à tirer sur le frein de la cage à écureuil.
Il n’a pas l’air malheureux le petit.

 
Retour à la page d’accueil: http://www.benevoleguedelon.com/

 

Partager cet article

Repost 0
Published by christian D - dans Mes visites
commenter cet article

commentaires