Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Guédelon une grande passion
  • Guédelon une grande passion
  • : Un père et deux de ses fils bénévole sur le chantier médiéval de Guédelon
  • Contact

Mes nouvelles

Pour voir ou revoir l'émission "ça manque pas d'air" de France 3 Bourgogne-Franche-Comté sur Guédelon, un clic sur le lien ci-dessous, et en haut à droite dans Retrouver les émissions par date: voir à lundi 20 avril 2009.

http://bourgogne-franche-comte.france3.fr/evenement/cmpda/

Com

Rechercher

Archives

15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 05:43

 
Après 3 semaines d'absence, me voici de retour à Guédelon pour 2 jours.


En ce Week-end du 14 juillet, les visiteurs sont venus nombreux malgré le temps pluvieux, et oui encore !
Sans le savoir, ils ont eux la chance de venir le jour de l'ouverture de l'accès à la chambre seigneuriale et à la
moitié du chemin de ronde de la courtine* nord du château. (Le nord est à l'arrière du château)
Voici pour vous la visite guidée à distance de ce nouveau périple.

* Courtine : partie de mur entre deux tours






1er étape : Dans la cour, il faut prendre la porte du rez-de-chaussée de la tour maîtresse, à droite sur cette photo.
La porte sur la gauche de la photo mène à la cuisine du logis seigneurial.













Une fois entré dans la tour, il faut suivre le panneau château vert, qui vous fait prendre la première porte à droite.














Derrière cette ouverture, un escalier rampant dans l'épaisseur du mur de la tour.

(Épaisseur du mur à la base de la tour maîtresse : 3m80)





















Cet escalier est assez sportif, il comporte 30 marches de 20 cm de hauteur.
L'ouverture sur la droite est une archère de lumière.














30 marches plus haut vous êtes face à la porte des futures latrines* du seigneur et sur la gauche l’entrée de la chambre.

*Latrines : toilettes médiévales.











Et maintenant vous voici dans la chambre, pas encore très confortable je vous l'accorde, il manque juste les murs et le toit, mais c'est provisoire !














Sur la droite l’implantation de la cheminée.












Sur la gauche les coussièges* de la future fenêtre géminée* de la chambre, avec sur le coussiège de droite le trou de l’assommoir du couloir d’axé à la tour précédemment emprunter.

*Coussiège :  siège en pierre pris dans le mur et placé dans l’embrasure d’une fenêtre.

*Géminé :
qualifie deux ouvertures identiques, placées l’une à côté de l’autre, et réunies par une colonnette ou un pilier.













Une fois la chambre traversée voici l’escalier qui vous redescend vers le chemin de ronde.













Voici une photo prise du logis seigneurial, avec en haut sur la droite la chambre et en bas la deuxième porte de cette chambre et des latrines du chemin de ronde.




































Un jeune visiteur contrôle la propreté des latrines !

















Sur le chemin de ronde un soldat en poncho bleu et chapeau de paille qui le protègent de la pluie, surveille au loin l’arrivée des ennemis de Guédelon, les cumulo-nimbus pluvieux !











Bon, maintenant fini de rire, et reprise de la visite guidée.
Après être sortie de la chambre vous voici sur le chemin de ronde, direction la grande salle du logis seigneuriale.













Les créneaux sont obstrués par des filets pour la protection du public.
Les maçons doivent encore terminer le haut des merlons*.

*Merlon : Sur un crénelage de château, les melons correspondent aux Parties plaines par opposition aux créneaux qui sont les parties vide.












Au milieu du chemin de ronde, un double escalier, et encore un château vert, qui vous invite à prendre la double porte sur votre gauche pour descendre dans la salle du logis.




















Vous voici arrivé dans la salle, attention mon petit monsieur la marche est haute.




  










Vue sur la porte du chemin de ronde et à sa gauche la future cheminée avec ces deux niches de rangement.











Avant de redescendre dans la cour du château, vue sur l’intégralité de la salle.




Suite de la visite :



Mamo le tailleur de pierre, travaille sur le meneau* d'une des 3 fenêtres géminées du logis qui reste encore à fabriquer et à monter avant la fin de la saison.

*Meneau : désigne l'élément vertical divisant une fenêtre.












Dans la forêt Jean Michel équarrit à la doloire* un tronc de chêne cintré que les charpentiers vont utiliser pour fabriquer une des pièces de la charpente du logis.
(un aisselier)

*DOLOIRE : Instrument coupant servant à équarrir les pièces de bois, le manche est décalé vers la droite pour dégager la main lors de son utilisation. Sers surtout au dégrossissage.













Nicolas et Greg les charpentiers tracent une nouvelle ferme* pour la charpente du logis.

 *Ferme : Désigne globalement l'assemblage triangulaire d'une charpente.














Christophe le nouveau charpentier québécois travaille lui aussi sur un des éléments  de la charpente.
(l’entrait)
















Marie et Charlotte, deux jeunes scouts de France venues de Tours, sont en train de poser des tavaillons* sur le futur atelier du tuilier.

*Tavaillon: Les tavaillons sont des tuiles de bois (Douglas ou Chêne à Guédelon)














Roger le bûcheron remplace Bruno le tuilier le temps du week-end, et les débuts ne sont pas évident.



















Les tuiles attendent encore dans la loge du tuilier que le temps reste ensoleillé assez longtemps pour permettre leur séchage et enfin leur cuisson.






Photo du jour :
Eugène a embauché un jeune visiteur, pour l’aider à tirer sur le frein de la cage à écureuil.
Il n’a pas l’air malheureux le petit.

 
Retour à la page d’accueil: http://www.benevoleguedelon.com/

 

Repost 0
Published by christian D - dans Mes visites
commenter cet article
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 09:13


Comme tous les ans, en ce samedi 28 juin, je suis allé à Marle (02) pour le festival d'histoire vivante.
http://www.museedestempsbarbares.fr

Cette année, les organisateurs ont fait très fort, lors des festivals précédents il y avait la qualité ; en 2008 ils ont rajouté la quantité : 160 légionnaires romains, des Gaulois, des Germains, des Francs, des Alamans, des Thuringiens, des Vikings, des Saxons, et bien d'autres.
Toutes ces troupes sont venues de : Pologne, Belgique, Allemagne, Angleterre, et bien sûr France.

Pour le plaisir des yeux, voici quelques images :

 

 

 

 Atelier taille de silex

(bonnes explications, manque juste un costume)

 http://www.fcvnet.net/%7Ecrearcheo/



















Jeunes gaulois s'entraînant au combat

















Armement gaulois
















Outils et armement vikings



















Métier à tisser viking

















Combat de gladiateurs

 http://www.acta-archeo.com/html/




















Casques de gladiateurs














Attaque du camp Saxon par des Vikings












Camp Romain

http://erminestreetguard.co.uk/



















Camp Romain








 






Casque Romain














http://www.museedestempsbarbares.fr


Retour à la page d'accueil: http://www.benevoleguedelon.com/

Repost 0
Published by christian D
commenter cet article
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 20:21




21 juin premier jour de l'été, le soleil est enfin arrivé, ce qui ma posé quelques petits problèmes de luminosité pour faire de bonnes photos.

( Enfin, jamais content ces humains ma p'tite dame !!! )



Et non cette photo n'a pas été retouchée, le ciel bleu et les nuages blancs sont naturels.





 

En maçonnerie toute l'équipe présente ce samedi travaille sur le mur arrière du logis, la porte d'accès au chemin de ronde et sur la partie du chemin de ronde qui mènera avant la fin de l'année à la tour de la chapelle.
















Pascal attend de l'aide pour poser un morceau de dallage du chemin de ronde.















Dans la cour du château, sur le plateau de la cage d'écureuil, le linteau* de la porte d'accès au chemin de ronde attend l'équipe qui va le monter au premier étage du logis seigneurial, pour une pose prochaine.


*Linteau :
couvrement d'une ouverture composé d'une seule pièce de bois ou de pierre.









Cette équipe est constituée d'un groupe de jeunes bâtisseurs venus de *l'IME de Gagny en région parisienne avec Jean Charles et Didier leurs éducateurs.


*IME : Institutes Médico-Éducatifs











En haut à la réception du linteau*,
Didier avec deux des jeunes.
















En bas Jean Charles dans la roue, et un jeune, qui surveille la manipulation et donne les ordres, et un deuxième au frein.

Je suis désolé pour les jeunes bâtisseurs, mais je n'ai pas pensé à noter leurs prénoms.







Nouvelle photo, prise au centre de la future chambre seigneuriale, en direction du chemin de ronde. On aperçoit les murs en arrondi de la pièce, avec sur la droite le départ d'une archère*. 


*Archère : ouverture étroite et verticale dans un mur destinée au tir à l'arc ou à l'arbalète.
































Grand moment pour les oeuvriers de Guédelon :
Une partie du château qui se termine, le mur du chemin de ronde derrière le logis, avec les deux premiers merlons* en construction, entourant un créneau*.
Beau début !

*Merlon : Sur un crénelage de château, les melons correspondent aux Parties plaines par opposition aux créneaux qui sont les parties vide.

 






D
ans leur loge les charpentiers, continus la fabrication des fermes* du logis seigneurial.

 

*Ferme : Désigne globalement l'assemblage triangulaire d'une charpente.












Dans la cour du château, à gauche du passe-partout Christophe un nouveau charpentier, venu du lointain Québec, avec son accent exotique sur le chantier.












D
ans la forêt, Bruno le tuilier a entreposé sur des clayettes toutes les tuiles sèches qui attendent que le beau temps reste encore quelques jours.

(Le four n'étant pas couvert pendant la cuisson, les tuiles sont à l'air libre, à la moindre pluie, c'est la catastrophe)   











C
hantal écrase avec un pilon de l'halin de potassium, qui permet de fixer les couleurs dans la laine de mouton.











 




Quelques exemples de couleurs obtenues avec du pissenlit, de la cerise, de l'indigo, de la garance, de la peau d'osier, de la fougère, etc.....











En ce 21 juin jour de fête de la musique l'ensemble vocal de Mennecy a entonné quelques chants Renaissance pour le plus grand plaisir des visiteurs présents et des oeuvriers.


EVM : http://pagesperso-orange.fr/evm91/





Photos du jour :

 





Les secours du XXI siècle téléportés au XIII siècle pour secourir un visiteur qui a fait un malaise sans gravité.

 




Photo du jour bis :









 Les guides sont obligés de prévenir les visiteurs qu'il faut boire les jours de grande chaleur (30° dans la cour du château) Tout cela pour éviter les malaises dus à la déshydratation.












Fin de l'épisode et à bientôt


Retour à la page d'accueil: http://www.benevoleguedelon.com/

Repost 0
Published by christian - dans Mes visites
commenter cet article
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 13:01

 

Voici pour le plaisir des yeux, de superbes images de synthèses, réalisées par Nicolas Gasseau bâtisseur* de longue date à Guédelon.

*Bâtisseur : nom qui désigne les anciens bénévole

                                             Le château en 2012 (version 2)


                                              Le château en 2020 (version 2)


                                             Le château en 2025 (version 2)



                                                Le château en 2025

     (Première version : le logis est plus long que sur la version 2 et les hourds* de la tour maitresse
     non plus jambettes)

       *Hourd : Ouvrage en bois monté en encorbellement et situé au sommet d'une tour ou d'un mur
      et permettant un tir vertical défensif.

     *Jambette : dans un échafaudage à boulins ou sous des hourds, désigne la pièce de bois oblique
     soutenant le boulin ou les hourds


                                      Le château en 2025 (première version)



                          Logis seigneurial, tour de la chapelle (à gauche)
                    et tour maitresse (à droite) en 2025



                   Logis seigneurial, et tour maitresse (au fond) en 2025


                             Châtelet*d'entrée vue de l'intérieur en 2025

          *Châtelet : Entrée du château à vocation défensive et ostentatoire. 



                   Détail des hourds de la tour maitresse en 2025


                                                                                                © Nicolas Gasseau - D.R reproduction interdite.

Repost 0
Published by christian - dans Travaux
commenter cet article
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 16:14

 






























P
endant deux jours, une petite partie du chantier était en animation sur la fête médiévale de Provins.
Il y avait Mathieu le tailleur de pierre, Greg le charpentier, et Yvon le cordier toujours aussi populaires, étaient aussi présentes en alternance: Maryline, Delphine, et Virginie les sympathiques filles du bureau, que l'on ne voit jamais sur le chantier mais qui sont très importantes dans l'organisation de l'intendance du chantier.
Malgré la pluie (eh oui encore elle !) nous avons pendant ces deux jours rencontré énormément de gens sympathiques, de toute nationalité à qui nous avons donné l'envie de venir à Guédelon ou d'y revenir bientôt.
Comme d'habitude, l'ambiance de la fête était bonne, de superbes costumes, ripaille et musique
à profusion.

www.provins-medieval.com   

 

 

Repost 0
Published by christian - dans Mes visites
commenter cet article
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 09:59



Les charpentiers ont pour mission: le démontage de la potence qui supporte la poulie de renvoi de la cage à écureuil. Cette cage est la grue du moyen âge qui sert à monter le mortier et les pierres de construction.
Pour son fonctionnement, il faut 5 personnes : un marcheur à l'intérieur de la roue, un freineur à l'arrière de la roue, un chef de manœuvres, et deux personnes à la réception des charges sur l'échafaudage.
Depuis l'année dernière la construction de la tour ayant évolué en hauteur, l‘échafaudage en trou de boulin* qui en fait le tour, doit être démonté et réinstallé environ un mètre plus haut, pour continuer l'édification. La potence de la cage à écureuil doit être également rehaussée pour permettre de monter les charges plus en hauteur.

 
* Boulin: Chevron ancré horizontalement dans les murs et destiné à recevoir les plateaux d'échafaudages. Il est soutenu par une jambette. Après démontage de l'échafaudage, la cavité apparente dans le mur est appelée trou de boulin.


Stéphane & Nicolas  portant harnais, corde et mousqueton (obligatoire pour respecter les normes de  sécurité du 21e siècle*) commencent par enlever les chevilles qui maintiennent les assemblages de la potence.



*
Sont aussi obligatoire, les lunettes et les masques anti poussière pour les tailleurs de pierre et les chaussures de  sécurité pour tout le monde.

 

 

 

« Question d'une petite fille à sa mère, qui regardait les charpentiers sur l'échafaudage:
 c'est ça l'acrobranche maman »

 

 


Une fois tous les assemblages désolidarisés, ils passent les différents éléments à une équipe installée sur le haut de la tour.






Ensuite, ils vont glisser la trappe qui fait aussi office de plancher plus loin sur l’échafaudage.
Pour cela, ils vont être obligés de faire un plancher provisoire avec des madriers














Étape suivante: sortir le boulin de son trou










 

 

 



Sur cette photo, on peut voir que le boulin près de Nicolas est beaucoup plus grand que lui, car il pénètre d’environ un mètre à l’intérieur du mur.

 












Stéphane enlève les chevilles du deuxième boulin.

















Les deux charpentiers enlèvent les cales de bois qui bloquent le boulin dans son trou.










 




Après un nettoyage, les boulins sont remis dans leurs trous.

















Stéphane vérifie l’aplomb avec un pendiculaire*

 
* Pendiculaire: C'est le niveau du moyen âge










Sous une pluie battante, les charpentiers remettent en place les cales de bois qui maintiennent le boulin dans le mur.

Toutes ces étapes ont nécessité une journée complète, il leur restera à poser les boulins à l'étage supérieur pour y réinstaller la potence de la cage à écureuil.

 



Le principe de l'échafaudage en trou de boulin implique que les maçons installés sur cet échafaudage
construisent leur mur sur environ un mètre de hauteur, en y incluant les trous pour l'installation des boulins du niveau supérieur. Une fois terminée cette phase, les charpentiers démontent les boulins et les réinstallent un cran plus haut, pour que les maçons puissent monter une nouvelle tranche de mur.
L'exemple des photos ci-dessus est quelque peu différent, si Stéphane & Nicolas reposent les boulins dans les mêmes trous, avant d'installer le niveau supérieur, c'est que deux boulins ne sont pas suffisants pour supporter le poids de la potence, de la charge à monter par la cage à écureuil et des deux ouvriers postés dessus.
Les charpentiers sont donc obligés de laisser deux lignes de boulins de bas en haut pour que le poids se répartisse jusqu'au sol.

(Voir la première photo)




La cheminée de la aula* a peu évolué en quinze jours, mais il faut savoir qu'avant de monter cette cheminée il faut construire les 1m50 de profondeur de mur dans lequel elle est encastrée.

 

 

*Aula : grande salle du château où le seigneur  recevait ses invités, tenait justice, et prenait ses repas.

 













 

 


La chenille de Guédelon transporte du mortier pour maçonner la cheminée.








 

 

 

 

 

 


 

 

En fin de journée le chef Florian vient constater que les maçons, ont encore le sourire malgré la pluie qui est tombée une grande partie de l’après-midi.

 

 

 



Dans la forêt le tuilier n'a toujours pas effectué de cuisson, à cause du temps trop humide depuis ????  
Il lui faut pourtant produire et cuire 6000 tuiles cette saison.

 

 

 

 














Photo du jour :

Les montures d'un groupe de joyeux motards, fans de motos venus des pays de l'Est de l'Europe, qui ont affronté les intempéries pour visiter le chantier médiéval de Guédelon 

 www.amicalemzmotosdelest.fr 















 

 










Amis visiteurs de ce blog si vous voulez être avertis de la parution des nouveaux articles mis en ligne, n'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter en page d'accueil.


Retour à la page d'accueil:
http://www.benevoleguedelon.com/

Repost 0
Published by christian D
commenter cet article
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 15:26


J’arrive à Guédelon vers 10 h sous un beau soleil, je fonce voir l’évolution des travaux sur le logis et la tour maîtresse avant l’arrivée de la pluie annoncée par la météo.
Depuis ma dernière visite, les maçons ont laissé de côté le travail sur la latrine du chemin de ronde travail pour faire évoluer d’autres postes :



  Premier poste :

Les coussièges* devant la future fenêtre de la   chambre seigneuriale, qui donnera sur la cour  du château.
Cette photo montre les coussièges le matin à  mon arrivé.

 

 * Coussiège :   siège en pierre pris dans le mur et placé dans l’embrasure d’une fenêtre.

 




 

 
Après avoir posé la deuxième pierre d’assise, Patrice prépare la pose du bloc suivant.
Le trou devant lui est le conduit de l’assommoir, qui donne sur le couloir d’accès au rez de chaussée de la tour.

 

 









 


Patrice et Christophe apportent la troisième pierre du siège.

 

 




 

 

 

 

 

 

 

Un petit contrôle de niveau avec le pendiculaire*.

Tout va bien.

 

*Pendiculaire : Niveau du moyen âge

 



 

 

 

 

 


En début d’après-midi, sous la pluie, arrivé de l’avant-dernière pierre.








En fin d’après-midi Ludo termine le remplissage de la
partie arrière du conduit de l’assommoir.












Voici les coussièges en fin de journée.

Beau travail.








Autre poste:
l’implantation de la latrine de la chambre seigneuriale.

 



Les trois pierres blanches, sur la droite forment l’angle de la future porte d’entrée à la chambre seigneuriale. Derrière l’entrée, sur la droite, l’escalier qui descend au rez de chaussée de la tour.

Et sur la gauche, la future latrine.

 

 

 

 

 

 

 

Détail de la future latrine avec son couloir d’accès.









 

 

 

 

 

 

 

 

Implantation d’une archère de lumière, pour l’éclairage du sas d’entrée à la chambre du seigneur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Vue sur l’escalier qui permet de rejoindre le chemin de ronde à l’arrière du logis à partir de la chambre. 

Pour ceux qui ont suivi les épisodes précédents, la première latrine se trouve derrière l’escalier.

 



D’autres chantiers:

 



Implantation de la cheminée de la aula* par Bruno

 

*Aula : grande salle du château où le seigneur  recevait ses invités, tenait justice, et prenait ses repas.

 











Fabrice le Guide maçon, entre deux visites guidées continu de monter la porte qui permet l’accès au chemin de ronde à partir de la aula







 

 

 

 

 

 


Philippe ajuste une pierre sur le mur de la latrine du chemin de ronde.

 

 

 

 

 

 

 

Dans la forêt, les résultats de la première cuisson, avec le nouveau four de la tuilerie ont été mitigés.



Des réglages
sont encore à faire sur le four et sur le temps de cuisson avant de lancer la production de 100 000 tuiles.

 

 ( 80 000 pour le château plus 20 000 de perte)  

 

 




 

 

 

 

 

 

 

Bruno le tuilier prépare le stock de bois pour la prochaine cuisson, qui devrait avoir lieu avant la fin du mois de mai.

 






La photo du jour:

des collectionneurs de vieille voiture en vadrouille à Guédelon. 

 

 

Fin des visites du mois de mai, prochaine visite en juin


Retour à la page d'accueil: http://www.benevoleguedelon.com/

Repost 0
Published by christian - dans Mes visites
commenter cet article
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 10:53



J’ai quitté Guédelon en avril avec un temps pluvieux un jour sur deux et une température de 8°C pour la Guadeloupe où il faisait 38°C au soleil. Sacrée différence !

J’y reviens un mois plus tard sous un soleil radieux et une température de 24 °C, que de plaisir, car c’est le premier vrai week-end de beau temps depuis l’ouverture en mars.

Les oeuvriers sont en joie et le public est enfin présent.

Les travaux ont continué au niveau des accès à la chambre seigneuriale, au premier étage de la tour maîtresse, les maçons ont commencé le montage de la cheminée sur le mur de refend entre la chambre d’ami et la aula* au premier étage du logis.

*Aula : grande salle du château où le seigneur  recevait ses invités, tenait justice, et prenait ses repas.


Les maçons réalisent aussi une communication sécurisée que les visiteurs pourront emprunté d’ici l’été prochain, entre la chambre seigneuriale et la chapelle du château en passant par le chemin de ronde.

Voir les photos suivantes.

 


 



Sortie de l’escalier menant du rez-de-chaussée de la tour maitresse, à la chambre du seigneur au premier
étage

(escalier dans l’épaisseur du mur de la tour)

 


 







Pascal pose le dallage en calcaire de la chambre seigneuriale.

(La sortie de l’escalier est à sa gauche)






Suite du cheminement par la deuxième porte de la chambre, près de la latrine du chemin de ronde.

(Les deux portes d’accès à la chambre sont l’une en face de l’autre)












 



L’assise de la latrine est en place.

Bonjour le confort !

 

 




 

 

 

 

 

 


Latrine vue du dessus

 






 

 

 

 

 

 


Chemin de ronde allant de la chambre seigneuriale à la aula, et plus tard à la tour de la chapelle

 

 




 

 

 

 



Sortie du chemin de ronde dans la aula, avec derrière l’échafaudage le mur de la chambre d’ami du logis.

 





 

 

 

 

 

 

Vue du dessus de la cheminée de la chambre d’ami du logis seigneurial, en cour de construction sur le mur qui sépare cette chambre de la aula.

 




 

 

 



Vue de la même cheminée sous l’échafaudage.

 

 


 

 


 

 

 

 

Fenêtre géminée de la aula avec ses coussièges*pour discussions en tête-à-tête.

 

* Géminé : Se dit de deux baies semblables et situées l'une à coté de l'autre,séparées par une colonnette ou un pilier. 

*Coussiège : Banquette en pierre, solidaire du mur, située dans l'embrasure d'une fenêtre.




 


 

 


 



Arrivée à la loge des tailleurs de pierre d’un bloc de grès qui va devenir un des corbeaux de la latrine de la chambre de la tour maitresse.

 

 




 

 




Mamo saute sur le bloc pour le transformer en corbeau.

 



 



 

 


 

 

 

 

Photo du jour :

Poignée d'épée en forme de salamandre, forgée par Nicolas le nouveau forgeron.







A bientôt pour de nouvelles aventures.

 

Retour à la page d'accueil: http://www.benevoleguedelon.com/

Repost 0
Published by christian - dans Mes visites
commenter cet article
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 14:18










La photo du jour : Marcel le chat en plein effort dans les bureaux de Guédelon.











 

Olivier en bleu sur la photo, est le nouveau forgeron de Guédelon, il vient du Puy du Fou ou il a exercé son art pendant trois saisons. Il remplace Ted, qui suite à des problèmes articulaires a du quitter son poste pour rejoindre l'équipe des guides du chantier.





Évolution du logis seigneurial et de la chambre de la tour maîtresse. 

















1er étage du logis seigneurial avec son escalier de communication entre la grande salle du logis et le chemin de ronde, qui va à la chapelle du château sur la gauche, ou à la chambre de la tour maîtresse sur la droite.



















Photo 1 : escalier de communication vu du chemin de ronde 
Photo 2 : chemin de ronde direction la tour   maîtresse




















Photo 1 : à gauche la latrine, en face l’entrée à la tour maîtresse
Photo 2 : implantation de la petite latrine





















Photo 1 : latrine vu de côté avec son conduit d’évacuation des eaux usées au sol
Photo 2 : corbeaux de soutien de la latrine en bretèche




















Photo 1 : vu de la tour sur le passage du chemin de ronde
Photo 2 : Philippe maçonne les marches menant du chemin de ronde à la chambre de la tour maîtresse 



















Photo 1 : Pascal maçonne les marches qui vont du rez-de-chaussée de la tour
maîtresse à la chambre du 1er étage
Photo 2 : Fabrice monte le mur arrière du logis seigneurial 
      



















Photo 1 : Michaël le maçon en taille de pierre 
Photo 2 : Deux stagiaires heureux de reprendre le travail dans la froidure d’un matin d’avril en Puisaye



Atelier taille de pierre :















Clément explique à Quentin qui n’est pas venu à Guédelon depuis 2 ans comment
tailler son bloc de
tuffeau










Rencontre entre Quentin et Marcel
le chat fétiche du chantier.













Retour à la page d'accueil: http://www.benevoleguedelon.com/
Repost 0
Published by christian D - dans Mes visites
commenter cet article
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 16:49

 







Arriver le matin sous une fine pellicule de neige, et une température très froide, par contre beau soleil toute la journée.






 






Yvon le cordier prépare son feu, ce n'est pas du luxe.









P1040961-bis.jpg










Les maçons sont d'humeur joyeuse, avec le mortier qu'ils préparent, ils confectionnent une cloche de Pâques.

P1040966-bis.jpg

















P1040894-bis-copie-1.jpg



La journée de Guillaume :

Après avoir préparé le mortier, il rejoint son poste de travail par le grand degré*, au premier étage du logis seigneurial.


*Grand degré :
escalier extérieur ostentatoire, permettant l'accès à la salle principale du logis située au premier étage.















P1050070-bis-copie-1.jpg


Son travail, la pose des marches, qui vont de la aula* du logis seigneurial au chemin de ronde de la courtine* nord.


 
* Aula : grande salle du château ou seigneur  recevait ses invités, tenait justice, et prenait ses repas.

* Courtine : partie de mur entre deux tours





P1050084-bis-copie-1.jpg


Après avoir déposé le mortier de chaux, il pose sa marche, puis vérifie le niveau avec le pendiculaire*

* Pendiculaire : C'est le niveau du moyen âge







P1050123-bis-copie-1.jpg










La journée se termine les dernières marches ont été posées jusqu'au niveau du chemin de ronde.















les nouveautés à Guédelon en 2008.

Des nouvelles caisses à l'entrer du chantier avec chauffage pour un plus grand confort des caissières.P1050047-bis.jpg

Un atelier taille de pierre pour les enfants de 6 à 11 ans.
P1050033-bis.jpg









Clément confectionne les modèles de pierre sculptés que les enfants pourront reproduire. Ils peuvent aussi tailler leur bloc selon leurs idées.

P1050042-bis.jpg


















Atelier taille de pierre en peine effervescence.  P1050057-bis.jpg
 
 

Grande fresque pour photo souvenir des enfants de 5 à 10 ans
P1040846-bis.jpg



La photo du jour: Jean Michel et son chien de garde CharlieP1050114-bis.jpg
 

Retour à la page d'accueil: http://www.benevoleguedelon.com/

Repost 0
Published by christian - dans Mes visites
commenter cet article